Tu as vu de la lumière et tu t’es arrêté par ici ? Alors bienvenue !

Nous sommes une famille de recomposée de 7 loustics vivant dans la campagne bretonne :
Mr, bricoleur et cuistot en chef de la famille | Kitty, auteure de ce blog, DIY addict et photographe amateur à ses heures | Numéro 1, esprit solitaire, créatif et littéraire | Numéro 2, aventurière rêveuse et solidaire | Numéro 3, princesse girly et musicienne | Numéro 4, rockeuse tout en couleurs | Numéro 5 , petite fée espiègle et malicieuse
Pour en savoir plus, mais pas trop, c’est par ici.

Chez nous, tu trouveras du DIY, du bricolage, des sorties en famille, des billets d’humeur, des avis, de la cuisine, du jardinage, … Un joyeux fouillis !
Profite bien de la visite ! (Mais sois un peu indulgent, le blog est en pleine refonte 😉 )

Mes non-résolutions pour 2016

Le calendrier à beau indiquer la date du 31 janvier, je suis encore largement dans les clous pour mes résolutions de cette nouvelle année ( Et puis, comme ça, mine de rien, ça m’oblige à les tenir seulement pendant 11 mois au lieu de 12. Malin, non ?)

image

M’inspirant du célèbre lapin du Pays des Merveilles et de ses non-moins célèbres non-anniversaires, voici mes non-résolutions 2016 ! (Parce que tu as réellement cru que je comptais suivre de bonnes résolutions ? Sérieusement … )

– Je ne dirais plus jamais que « cette année, coûte que coûte, nous aurons notre chambre pour Noël  »
Cinq ans que nous avons la maison et cinq ans que je m’avance sur la date d’achèvement des travaux… (Même si cette année, nous sommes plutôt sur la bonne voie et que j’aurais presque envie d’annoncer que nous serons installés dans notre chambre parentale pour Noel 2016. Mais chut… )

– Je ne parierais pas non plus sur la date de fin d’aménagement du jardin. D’autant qu’avec une chienne au fort potentiel en matière de travaux paysagers, ma voix n’a que peu de poids face à elle …

– Je ne deviendrais pas un cordon bleu. La cuisine, ce n’est toujours pas ma tasse de thé. Par contre, je m’amuserais toujours du côté ludique à préparer des bouchées apéritives ou tartines gourmandes.

– Je ne cesserais pas d’employer ces mots désuets tels que « mazette« , « maillot » (pour tee shirt/haut) ou encore « boudiou« . Le « flutain » sera toujours également -et largement- usité.

– Je n’annoncerais pas tenir le rythme d’un article par semaine et d’un tutoriel par mois sur ce blog. L’inspiration vient quand elle vient et ne se commande pas.

– Je ne rattraperais pas mon retard de lecture cette année non plus. Je continuerais cependant à nourrir ma bibliothèque de tous ces livres qui me font de l’œil quand je les croise dans les rayonnages, en espérant trouver prochainement le temps de m’y plonger

– Je ne finirais pas tous mes encours de broderies (et je ne les compterais pas non plus)

Et toi, des projets pour 2016 ?

Le come-back du retour !

18 mois … 18 mois que je n’avais pas blogué. Presque 18 mois où je n’en voyais plus l’utilité, où je n’avais plus du tout l’envie. Puis un jour de novembre 2015 arrive un mail qui m’indique que mon hébergement, ainsi que mon nom de domaine, arrivent à terme très prochainement. Et là, la question, le déclic : que faire de ces presque 10 ans de blogging non sauvegardés ? Les laisser disparaître ?
Je me suis alors aventurée au milieu de mes anciens posts, souriant à la lecture de certains, me remémorant des souvenirs à la vue d’autres, … Tout cela devait perdurer, au moins encore un peu. Mais en revenant aux sources …

take time

Crédit photo : Studio54_tattooshop (Instagram)

» Lire la suite

Départ dans … 17 mois !

Notre récent week-end au circuit de Nogaro, dans le sud-ouest de la France a été un véritable test grandeur nature pour le camping-car du périple « Gibraltar 2017 » qui a effectué son premier long trajet depuis son acquisition en juin dernier.
Après quelques mésaventures juste avant le départ (chauffage Truma hors d’usage et fissure de cuve à eaux usées…), la route s’est fait sans encombre. En 4 jours de route -aller et retour-, nous avons parcouru 1.350 km, soit une moyenne de 335 km par jour. Bien plus que les 100 km journaliers que nous lui demanderons de parcourir en 2017 ;-)

Nous profitons également de nos vadrouilles pour tester toutes les organisations possibles à l’intérieur de la cellule, afin d’être le plus à l’aise possible au quotidien. Un coup, nous rangeons les vêtements dans les placards du haut, un coup dans les placards du bas, … Les livres sous une banquette ou dans un placard. Bref d’ici notre départ en 2017, nous aurons probablement testé toutes les possibilités qui nous sont offertes ! 😀

Pour ce qui est de nos points de chute pour les nuits, nous sommes de fervents utilisateurs de l’application Park4Night, qui conduit parfois hors des sentiers et offre un ravissement au réveil lorsque nous découvrons les lieux :-D

Aire de stationnement -sans service- à proximité d’Aizenay (85)

Vous pouvez retrouver cet article sur le site de notre périple associatif : http://gibraltar2017.fr/depart-dans-17-mois/

Premier état des lieux …

Comme nous vous l’expliquions dans notre dernier article, nous avons effectué le contrôle technique de notre camping-car, quelques heures seulement après son acquisition. La bonne nouvelle fut donc la réfection récente du moteur; mais en toute logique, le contrôle a relevé quelques points à corriger. Certes, la liste parait longue mais beaucoup de choses sont minimes … ( Et quand on voit comment sont embêtés certains propriétaires de camping-car récents, on est contents de notre choix pour un ancien ;) )

Depuis notre passage au centre de contrôle, nous avons obtenu la vignette magique mais également notre carte grise « collection ». Ce qui signifie que nous serons dans l’obligation de passer le contrôle technique que tous les 5 ans (nous ferons cependant un passage volontaire en 2017 avant notre départ); qu’en cas d’accident, notre véhicule ne pourra être classé en épave économique; que nous pouvons opter pour des plaques d’immatriculation « rétro » (à fond noir, sans mention de la région et du numéro de département) et que l’assurance sera un peu moins coûteuse . De plus, de nouvelles modalités permettent de voyager partout en Europe, sans aucune restrictions (l’ancienne CG Collection obligeait à rester dans le département d’immatriculation et n’autorisait la circulation que le week end)

 

Première étape : les feux et clignotants
Concernant les clignotants et les feux à l’arrière, il s’agissait d’un faux contact. Un nettoyage des platines, qui étaient oxydées, et le tour était joué.
Pour ce qui est du souci de l’optique avant gauche, c’est un peu plus compliqué à résoudre… Une altération de l’étanchéité l’a transformé en bocal à poisson rouge ( Véridique : sur près de 30% de sa hauteur, le phare était rempli d’eau et se vidait au gré des virages ), faisant perdre au réflecteur son effet réfléchissant sur toute sa partie basse. Nous avions bien trouvé un optique de remplacement en casse (pour 40 euros) mais le système de fixation n’était pas compatible avec notre camping-car … (Les fixations ont été modifiées en août 1983 et notre MK2 date de juillet 1983 …). En attendant de trouver la pièce à moindre coût (elle est bien disponible en neuf, mais à 140 euros …), Mr a démonté l’actuel optique afin de le ré-étanchéifier au silicone marin. Ca a été accepté à la contre-visite mais il nous faudra quand même veiller à le remplacer.


Second étape : le capot

Nous n’aurions pas obligatoirement utilisé le terme de ‘partie saillante’. Nous aurions plutôt dis ‘grignottage, poinçonnage’ … Bref, tout le bord était mangé par la rouille.
Nous avions dans l’idée de le faire refaire par un ami du métier, mais nous en avons trouvé un, en casse, pour 60 euros. Nous en avons également profité pour changer la manette d’ouverture du capot (10 euros en casse) qui était cassée et remplacée par une petite corde (très peu pratique et n’importe qui pouvait ouvrir le capot  )

Démontage de l’ancien capot (On peut voir l’eau dans l’optique)

Un capot non corrodé, ça fait déjà un grand changement ;-)

Troisième étape : la fixation de la boîte de vitesse
Nous avions commandé un nouveau support de boîte chez Oscaro, pour 40 euros. Manque de chanceerreur de référence dans leur catalogue et la pièce n’était pas du tout compatible. Retour à nos recherches … (On en voit certains qui rigolent derrière leurs écrans, notre coté poissard étant présent en toutes circonstances :D )

.
Quatrième étape : le boitier de direction
Lors de notre passage à la casse (où nous avons trouvé le capot, la manette d’ouverture et l’optique non compatible), nous voulions prendre également un boitier de direction, le nôtre ayant un peu de jeu. Proposé initialement à 100 euros, nous avions réussi à le négocier à 70. Sauf que les démonteurs étant quelque peu « bourrins », c’est à coups de masse qu’ils ont essayé de le sortir du véhicule donneur de pièces. Nous avons fait stopper le carnage, ne souhaitant pas acheter une pièce avec plus de jeu que la nôtre.
Au final, nous avons trouvé un boitier d’occasion chez un particulier, pour 30 euros. Il ne reste plus qu’à le monter ;-)
.
Cinquième étape : l’allumage
Non concerné par le contrôle technique, nous avons décidé de refaire l’allumage à neuf, pour éviter tout risque de panne ou casse (l’avenir nous dira que ce remplacement préventif n’était pas des plus judicieux … ;) )
Nous avons donc remplacé le doigt d’allumeur et la tête de delco, les fils de bougies et les bougies.

Remplacement des bougies

Sixième étape : la ceinture conducteur 
Il s’agissait juste de revisser le dérouleur ;-)

.
Prochaines étapes ( au plus tard, pour notre départ, le 1er avril 2017) *liste non exhaustive* :
– Tenter de faire corriger le numéro de série du camping-car sur la carte grise, un agent de préfecture ayant oublié d’y inscrire 12 chiffres sur les 17 normalement présents …
– Changer la bobine d’allumage
– Changer le joint de cache-culbuteur, pour réduire le suintement moteur
– Remplacer de nouveau les bougies par un modèle à 3 ou 4 électrodes, afin de réduire la consommation
– Faire une peinture complète du véhicule (cabine + cellule)
– Remplacer les six pneus + la roue de secours, les arrières actuels n’étant pas des pneus renforcés, ils ne sont pas conseillés pour le périple.
– Installer un chauffe-eau
– Installer un petit lavabo/lave-main dans la salle de douche
– Remplacer la traverse arrière (= pare-choc en métal)  et installer un attelage
– Mettre le camping-car à nos couleurs : soit par quelques stickers, soit par un ‘covering’ intégral
– Moderniser l’intérieur : peinture des meubles, remplacement des tissus des banquettes, nouveaux rideaux, …

A suivre … 😉

Vous pouvez retrouver cet article sur le site de notre périple associatif : http://gibraltar2017.fr

[Projet couture] Le giga-maxi-méga porte-cartes !

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais dans ma besace (tiens, ca me fait penser que je ne vous l’ai jamais présenté …), les cartes de fidélité se reproduisent à une vitesse  folle (bien plus vite que les billets … ) Je me suis toujours dit qu’il fallait que j’y remédie, un jour …
C’était sans compter sur une de mes pauses syndicales (oui, oui, j’ai des pauses obligatoires, de mon syndicat dont je suis l’unique membre et donc l’unique décisionnaire !) passée à voguer sur Pinterest. Et là, ce fut la révelation ! Il me fallait le Mega Crédit Card Wallet ! Le rangement ultime qui peut accueillir jusqu’à 38 cartes !

» Lire la suite

[Idée déco] Une guirlande lumineuse gourmande …

Pour me remettre de mes émotions de la fin de journée (avec un joli crash du site, suite à quelques tentatives de modification – promis, je ne touche plus à rien !), j’ai réalisé une petite déco pour la maison, en dix minutes chrono et pour deux-francs-six-sous.
Ca faisait bien longtemps que je n’avais rien réalisé pour nous, d’ailleurs …

» Lire la suite

1 2 3 32